Comment choisir sa première paire chaussons et son baudrier?

Si tu es débutant, tu as sûrement entendu cette phrase devenue sacrée: <<Le mieux quand tu achètes une paire de chaussons est de prendre deux à trois pointures en dessous de celle habituelle>>.

 

Tout d’abord il faut distinguer deux types de personnes:

  • Les personnes limitées par le temps: Elles sont intéressées par l’escalade mais ne peuvent venir grimper que deux soirs par semaine, à cause principalement du travail ou des études.
  • Les personnes plus libres qui ont un désir plus ardent de progresser.

 

Attention, il n’existe pas de règle universelle lorsque tu choisis une paire de chaussons: chaque individu a une morphologie différente.

Mais dans les deux situations, le choix du chausson est différent.

Si tu es un grimpeur occasionnel

Comme la majorité des personnes qui découvrent l’escalade, tu es peut-être limité(e) par le temps.

Alors, le plus approprié pour toi sera de choisir une paire de chaussons plate dont la pointure est la même voire 1/2 cm en dessous de celle de tes chaussures de ville, car tu peux utiliser l’ensemble de tes orteils, et avec le temps les chaussons se détendent.

rock-shoe-photography-spring-lace-rock-climbing-90160-pxhere.com

Le plus important lorsque tu te trouve dans un magasin spécialisé est le fait d’essayer ses chaussons et de garder la paire jusqu’à quinze minutes afin de ressentir la forme et voir que tu es à l’aise et qu’elle te plaît! Pour cela, tu peux marcher autour de la salle.

Un conseil tout aussi important est de privilégier son ressenti par rapport aux conseils du vendeur! Même s’il est utile de l’écouter, il est mieux à long terme de prendre une paire qui te plaît à une paire inconfortable où le vendeur déclarait que tu progresserais plus rapidement.

 

Si tu es plus motivé ou plus expérimenté

Dans ce cas là, le mieux est de choisir un chausson asymétrique: il comporte une pointe fine axée sur le gros orteil. Cela te permettra d’avoir plus de précision et de puissance, mais cela est plus douloureux pour le pied.

Sans titre.png

Si tu es débutant mais motivé, il faudra alors tenir tête 😉

De la même manière, lors de l’essayage, garde ta paire jusqu’à 10 minutes pour vérifier qu’elle te va et qu’elle te plaît.

 

Dans le cas d’une grande voie

Quand on part en grande voie (+ de 100 mètres), il est souvent difficile d’enlever ses chaussons au relais. Il est préférable d’avoir un chausson moins contraignant pour profiter un maximum de l’escapade.

rock-mountain-sky-adventure-recreation-cliff-17886-pxhere.com

 

Bonus: Choisir un baudrier

Tu aurais du t’en douter, si tu comptes exercer longtemps l’escalade, avoir son propre baudrier est une part nécessaire, même si dans la majorité des cas, les entreprises et les associations prêtent voire louent un baudrier.

Chez les firmes spécialisées en escalade, certaines proposent une poulie où tu peux être suspendu afin d’essayer le baudrier et vérifier que tu n’as pas de douleurs aux reins.

 

Maintenant que tu as acquis une nouvelle paire de chaussons et un baudard tout neuf, tu peux profiter un maximum de tes séances tout en restant de bonne humeur.

 

Bonne grimpe,

Karim

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.