Je débute l’escalade

Bienvenue!

Tu débutes l’escalade mais tu ne sais pas comment et où commencer?

Laisse-moi te guider vers les facettes populaires et secrètes d’un sport en pleine expansion: l’escalade!

http_www.imperial.ac.ukImageCropToolT4imageTooluploaded-imagesFJG-Imperial_College-5597--tojpeg_1440600956589_x2

Débuter en Salle Artificielle d’Escalade (SAE)

Il existe en escalade deux domaines différents: l’escalade sur voie et le bloc.

Grimper sur une voie d’escalade

Sur une voie d’escalade, on est constamment assuré par une corde dynamique et par un partenaire. Les voies peuvent aller de 8 à 20 mètres selon les salles.

Pour pouvoir grimper sur une voie en sécurité il te faut du matériel spécifique que tu peux retrouver ici: Le matériel de grimpe et de sécurité.

Je te donne de bons conseils sur la manière de bien choisir son matériel et comment en prendre soin.

 

Une fois que tu as acquis du bon matériel, il faut maintenant que tu apprennes à assurer un partenaire et à t’assurer toi-même. Tu peux retrouver ces méthodes et comment éviter les erreurs communes ici: Assurer un partenaire, l’auto-assurage.

 

Maintenant que tu as acquis suffisamment de connaissances sur l’escalade, il est temps pour toi de te lancer dans ta première voie.

Mais attention, tu dois d’abord t’échauffer comme dans toutes les activités sportives. Cela permet de préparer son corps à l’exercice et permet de prévenir les blessures.

Je te propose donc ce plan d’échauffement suivant, qui doit durer au moins 20 minutes:

  • Mobilisation de toutes les articulations du corps (de la nuque aux chevilles en passant des épaules jusqu’aux doigts). Attention à ne pas négliger la colonne vertébrale, tout aussi sollicitée. [5 minutes]
  • Échauffement cardiaque et respiratoires: 10 minutes de footing (à l’extérieur si la salle n’est pas assez grande), jumping jacks et étirements des muscles en douceur avec expiration lente. [15 minutes]
  • Échauffement musculaire: Exercices basiques comme des pompes, squats et du gainage. Traversées horizontales si possible [5 minutes]

Si ce plan d’échauffement ne te convient pas ou devient routinier, tu peut t’essayer à quelques variantes ici: Des méthodes d’échauffement ludiques et variées.

 

Tu es maintenant prêt à faire tes premiers pas au dessus du sol. Mais la multitude de prises et de couleurs t’a sûrement ébloui et tu ne sais pas comment cela fonctionne.

Au bas des voies, des étiquettes t’indiquent la couleur des prises que tu dois prendre et la difficulté de la voie.

Sansk titre

Dans le système français, les cotations (niveaux de difficulté) croissent du degré 3 au 9. Le degré 3 est accessible pour tout le monde et à tout âge alors que le degré 9 est réservé à quelques rares grimpeurs de niveaux mondial.

Chaque degré est suivi d’une lettre (a, b ou c). Elle échelonne la difficulté de la voie. Ainsi, une voie 5a est plus facile qu’une voie 5b, elle-même plus facile qu’une voie 5c.

Souvent un petit + peut suivre la lettre. Cela signifie qu’il a à un moment un passage plus difficile que le reste de la voie.

Je te conseille de commencer par le degré 3 et passer au degré 4 si cela t’a semblé trop simple.

Grimper sur un bloc

À la différence de la voie, le bloc excède rarement les six mètres et met plus en avant la technique et la force que l’endurance.

bloc2

Bloc Pantin
Salle de bloc de MurMur (Pantin)

Ici, uniquement une paire de chaussons est nécessaire pour pratiquer le bloc (et un crash-pad (tapis) dans le cas des blocs naturels).

C’est pour cela que cette discipline est plus populaire et pratiquée en plus grand nombre.

Ici, l’échauffement et l’hydratation sont tout aussi importants qu’en voie d’escalade.

Je te conseille ici aussi de commencer par le degré 3 ou 4 et d’augmenter progressivement.

Après ta ou tes premières séances, tu dois ressentir des douleurs au niveau des avants-bras et des doigts. Cela est commun chez les débutants et même chez les personnes expérimentées, pourtant il existe des manières pour diminuer ces douleurs par exemple entre deux voies où même après ta séance afin de mieux récupérer. Je te les explique en détail ici: 5 méthodes pour mieux récupérer des avants-bras et grimper plus fort.

 

Grimper en falaise

Très souvent gravies par les alpinistes, les falaises ont longtemps suscité l’attention des grimpeurs car l’alpinisme se définissait principalement par l’arrivée au sommet quelque soit le chemin emprunté. Grâce à Patrick Edlinger et ses films La vie au bout des doigts et Opéra Vertical (à voir!), les falaises ne sont plus conquises dans le dessein d’atteindre le sommet, mais dans la manière dont le corps utilise la roche afin de créer une série de mouvements fluides et esthétiques.

Pourtant à la différence d’une salle artificielle, les prises ne sont pas visibles du premier coup d’œil mais font partie de la roche. Il s’agira pour toi de les débusquer. Il est donc naturel que tu aies peu voire pas de repères lors de ton ascension. Pas d’inquiétude, tu sauras rapidement trouver les meilleures prises.

Pourtant tu l’as deviné, les consignes et les méthodes de sécurité ne sont pas les mêmes qu’en salle artificielle.

Je te renvoie sur le matériel d’assurage en falaise ici: Le matériel de grimpe et de sécurité en falaise.

Maintenant que tu connais mieux les prémisses de l’escalade, tu peux visiter ces quelques articles sur les méthodes pour progresser plus vite, profiter au mieux de tes ascensions ou bien même suivre un programme d’entraînement que je propose pour tous les niveaux.

– Comment se débarrasser de la peur de la chute

– À l’aide, je manque de souplesse!

– Comment choisir sa première paire de chaussons et son baudrier?

À bientôt

Karim